Working Holiday: préparer votre arrivée en Nlle-Zélande

(Post rédigé par Myriam plusieurs fois partie sous visa working holiday)

Vous venez de demander votre Working holiday, ou mieux encore, vous venez de l'obtenir! L'excitation du voyage se fait sentir? Vous vous demandez par quoi commencer pour préparer ce voyage.. Voici quelques informations sur les points importants à ne pas oublier.

Permis de conduire international

imagesPour conduire légalement en Nouvelle-Zélande pendant les 12 premiers mois consécutifs dans le pays, il vous faudra votre permis francais accompagné de votre permis de conduire international. Vous devez faire une pré-demande sur le site "France connect" (plus d'informations ici: https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F11534) Nous vous recommandons de faire les démarches bien avant le départ en NZ, car le délai pour l'obtention peut être très long (certains voyageurs ont reporté une attente de plus de 4 mois selon les préfectures).

Ne prêtez pas attention aux personnes qui mentionnent: 'Je conduis sans mon permis international, la police de NZ m'a arrêté et ne me l'a même pas demandé” car ces personnes ont probablement été chanceuses... mais si par malchance, elles sont impliquées dans un accident, elles seront considérées comme responsables de l'accident car conduisant illégalement sur le territoire et se retrouver avec une assurance automobile non valide. Conclusion, demandez ce permis international. C 'est gratuit et cela pourrait vous éviter bien des problèmes

Si vous n'avez pas reçu votre permis international à temps, ne vous inquiétez pas. Une fois sur place, vous pourrez faire traduire votre permis auprès de traducteurs agrées NZTA moyennant une cinquantaine de dollars. https://www.nzta.govt.nz/driver-licences/new-residents-and-visitors/approved-translators/. Ainsi vous serez légalement autorisé à conduire sur le territoire

Le billet d'avion

 

Copie de telephone2L'achat du billet d'avion est une des grandes étapes de la préparation du voyage pour les working holidays. Certains voyageurs réservent un billet aller seulement (“one way”), d'autres un billet aller-retour (return ticket). Notez que le prix d'un billet aller-retour est souvent plus avantageux que le prix pour un ticket aller simple. Certains billets avec date de retour modifiable ne sont modifiables que si le retour a lieu dans les 12 mois suivant l'arrivée. Au delà des 12 mois, le billet est perdu. Il est donc important de bien se renseigner avant l'achat.

Pour l'achat, certaines agences de voyage proposent des tarifs préférentiels pour les working holidays. N'hésitez pas à faire des devis auprès de plusieurs agences. Enfin, vous pouvez également utiliser des sites de comparateurs de vols type google flights, skyscanner, momondo, kiwi.com  ou autres comparateurs pour trouver votre billet d'avion au meilleur prix. N'oubliez pas de chercher vos billets en navigation internet privée pour éviter de faire augmenter artificiellement les prix.

Pour information, lors du passage à l'immigration en NZ, un billet d'avion retour n'est pas obligatoire si vous arrivez en Working Holiday. Cependant vous devez justifier de fonds nécessaires pour l'achat d'un billet retour.

Enfin, petit rappel! Si certains d'entre vous transitent par les Etats-Unis ou le Canada (très rare car la plupart des voyageurs passent par l'Asie ou le Moyen Orient), n'oubliez pas de demander l'ESTA pour les USA ou l'AVE  pour le Canada, qui sont des autorisations d'entrée sur leur territoire, quelques semaines avant le voyage. Sans ce document, la compagnie aérienne ne vous laissera pas embarquer.

L'assurance Working Holiday

BackpackerCCM assurance propose des solutions d'assurance adaptées à tous depuis 14 ans. Les Working holiday, stagiaires, aux pairs, étudiants peuvent souscrire au contrat Student&Working Holiday cover qui vous couvre en NZ et jusqu'à 90 Jours par voyage en dehors de votre destination de PVT. Ces voyages de 90 jours et moins peuvent avoir lieu avant, pendant et après votre PVT.

CCM propose aussi une assurance pour les personnes en visa de tourisme : Globe trotter cover.

Nous rappelons que l'assurance santé est obligatoire pour les détenteurs d'un visa Working Holiday.

Bien que l'attestation d'assurance n'est que rarement exigée par les agents d'immigration, on pourrait vous la demander, donc il est recommandé de l'imprimer et de la garder sur soi. Enfin, n'oubliez pas d'envoyer une copie de votre certificat d'assurance santé à vos proches. En cas d'urgence médicale, et dans le cas où vous ne puissiez intervenir, vos proches seront soulagés d'avoir les instructions sous la main.

La pré-ouverture de son compte bancaire à distance

Copie de Design sans titre 5Si vous souhaitez travailler en Nouvelle Zélande, vous aurez besoin d'un compte bancaire local. Plusieurs banques en NZ vous permettent de pré-ouvrir votre compte bancaire depuis la France afin de faciliter les démarches une fois sur place. Les banques les plus accueillantes et populaires auprès des voyageurs working holiday étant Kiwibank et ANZ. Vous pouvez faire cette pré-inscription en vous connectant sur leur site internet.

 

Transfert d'argent

Le transfert d'un compte européen à un compte international peut parfois être très coûteux, avec des frais élevés. Avant le transfert, mieux vaut donc demander à sa banque quels sont les frais (frais envoi de fond vers l'étranger, taux de change appliqués: celui de la banque ou le taux de change international? , frais de réception sur votre compte étranger). Certaines banques françaises ont des accords et des frais de transaction réduits. Vous avez aussi la possibilité de transférer votre argent avec des compagnies type transferwise ou transfermate qui ont des frais de transaction réduits . Vous pouvez utiliser des liens parrainages, pour bénéficier de tarif encore plus avantageux. N'hésitez pas à demander sur les groupes Facebook d'entraide (par exemple : français en Nouvelle Zélande )

Scanner tous vos papiers officiels

Veillez à scanner carte d'identité, passeport, visa, attestation d'assurance, lettre d'acceptation du working holiday, ordonnance, permis de conduire, carte vitale... etc  et gardez les en lieu sûr ou auprès de vos proches. Aussi, Avant de partir, nous vous conseillons également d’établir une liste de vos biens les plus significatifs en valeur et de réunir les justificatifs en question, puis de les placer auprès d'un de vos proches. En cas de vol ou de dommages de vos effets personnels, ces justificatifs seront essentiels pour espérer une prise en charge du préjudice.

La recherche de logement: il est très difficile de trouver un logement avant l'arrivée en NZ (que ce soit locations temporaires d'appartements ou colocation). Vous pourriez être la cible de scammers (escrocs)

La règle d'or est de n'avancer aucun frais pour “retenir” une chambre. Nombreux sont les voyageurs qui arrivent les premiers jours dans une auberge de jeunesse, air bnb, ou en Woofing et organisent des visites une fois sur place. Les annonces de colocation sont diffusées majoritairement sur le site Trademe & sur les groupes Facebook backpackers des villes qui vous intéressent.

Enfin, vérification des documents nécessaires à présenter lors du passage à l'immigration

N'hésitez pas à vous reconnecter sur le site de l'immigration pour vous assurer que vous avez en votre possession toutes les pièces justificatives nécessaires pour la validation de votre Working Holiday. A la date d'écriture de cet article, il faut présenter: une copie de la lettre d'acceptation de votre visa, un extrait de compte à votre nom prouvant que vous avez la somme de $4200 soit 2525€, un billet d'avion retour ou la somme correspondante au coût d'un ticket retour (en plus des $4200), votre certificat d'assurance pour la durée de votre voyage en NZ, et un passeport avec 15 mois minimum de validité.

Nous espérons que cet article vous aidera au mieux à préparer ce beau voyage qui vous attend.